DESCRIPTION GENERALE DE L'AMERICAN STAFFORDSHIRE TERRIER

L’american staffordshire terrier possède comme qualités fondamentales :

Le courage, la détermination, l’intelligence, et la confiance qu’on peut lui accorder.

Il est de taille moyenne, son pelage court peut être de couleurs variées et son corps donne l’impression de puissance, d’agilité et d’assurance. Pendant de longues années , il a été utilisé comme chiens de fermes , chiens de chasse contre les sangliers dans le sud , chien de garde et comme compagnon de l’homme . La confiance qu’on peut lui accorder au milieu d’enfants est une qualité persistante et indubitable (ce n’est pas seulement et loin de là un chien d’apparat).

Ses qualités en tant que chien de travail ont été reconnues. Par exemple, William Koehler, célèbre dresseur écrit “ le staff est une des races dont l’usage est porté à son excellence par un travail de dressage et d’obéissance. Une fois dressé, il devient l’un des meilleurs chiens en matière de dressage. Au grand étonnement de ceux qui ne le voient que comme un chien de combat, il accepte la présence d’autres animaux et concentre son action sur le fait de devenir un bon compagnon et protecteur. Il possède l’intelligence, la force, et l’intuition pour accomplir différentes missions. Aucune autre race ne possède tant de qualités différentes “.

Cela serait tout de même commettre une erreur que d’encourager quiconque à acheter un “STAFF“, ce n’est pas une race à laisser sans surveillance , ni dressage dans votre voisinage.

La plupart des staffs ne sont pas agressifs mais par contre, ils ne refusent jamais le combat.

Les dommages qu’ils peuvent faire sur d’autres chiens en quelques minutes de surcroît sont considérables. Il ne s’agit pas pour moi de vanter ses qualités de combattants, mais l’éventuel acquéreur doit connaître les caractéristiques propres à cette race.  Comme pour toute chose il faut faire des efforts dans le dressage par conséquent, le staff deviendra le meilleur des chiens et le meilleur des compagnons.


bbbbbbb


ORIGINES DE L'AMERICAN STAFFORDSHIRE TERRIER

Les origines remontent au 18 ème siècle en Angleterre. On utilisait beaucoup de chiens violents, tel que le bulldog (bien différent de celui que l’on connaît aujourd’hui) et les combats entre chiens étaient fréquents. Le Bulldog grand chien à l’époque pesant environ 45/50 kg avec un museau assez long et une queue de rat  était doté d’un courage phénoménal, ils étaient utilisés contre les taureaux et les ours. Les terriers étaient utilisés comme élément indispensable dans la dératisation des villes, la chasse aux blaireaux, chiens de combats et toutes situations ou un chien de petite taille, rapide et courageux excelle.

Dans l’effort de produire des machines de combats toujours plus efficace pour participer aux combats de chiens, de nombreux croisements entre le Bulldog et les terriers ont été effectués pendant plusieurs décennies. Les origines datant de cette période décrivaient les mariages des Bulldogs à de grands terriers afin de fixer les qualités qui ont fait l’APBT ET l’AST, c’est à dire, la vitesse, la taille, la puissance, la combativité et la ténacité.


Les caractéristiques des deux races furent fixées de la meilleur façon qui soit pour maintenir ce fabuleux résultat et donné naissance à un nouveau type de chiens , le “Bull and Terrier“

Le produit du croisement de l’époque (1806) donna une ressemblance déconcertante avec l’AST d’aujourd’hui .La reconnaissance fut acquise juste après le début du 19 ème siècles. Au milieu du 19ème Siècle, le terrier fut reconnu pour son utilité au jeu, au travail, et son agilité, mais aucun de ces chiens n’étaient utilisés dans cette voie. Et ce fut le démarrage des combats de chiens, début du 19ème siècle jusqu’aux années 1860.

Les combats furent interdits en Angleterre en 1835 et ils perdurèrent de façon illégale, avec bien évidemment un public restreint.

Autour de 1860, le dresseur James HINK développa une nouvelle race de terriers, le bull terrier blanc. Issus de combinaisons entre le dalmatien et le bull terrier anglais. Au tournant du 20ème siècle, apparut le bull terrier coloré, en croisant le bull terrier blanc et le pit bull.


  bbbbbbb


LA RACE AMERICAN STAFFORDSHIRE TERRIER AUX USA   1850-1930

Beaucoup de chiens furent importés aux USA avant 1860, avec par ex Cockney, la race commença à être reconnu et sous le nom de pit bull ou pit bull terrier, elle devint de plus en plus populaire. Les combats étant légaux, les meilleurs chiens devinrent célèbres ainsi que leurs éleveurs. Des propriétaires tel que Théodore ROOSEVELT rendirent cette race comme une des plus populaire pendant le 1er quart du 20ème siècle. D’ailleurs le chien le plus décoré pendant la 1ère guerre mondiale fut un APBT. Le club américain des Bulls terriers fut fondé en 1921 au Kansas et publia un standard dont le standard actuel en est dérivé.


 bbbbbbb


HISTOIRE MODERNE DE L'AMERICAN STAFFORDSHIRE TERRIER


Mr BRANDON  a presque convaincu les représentants de l’AKC, que c’était une race de fond suffisamment riche d’informations de par son passé et de type physique uniforme pour justifier son inclusion au registre de l’AKC.

Il adopta et modifia le standard déjà existant pour forger et renforcer le standard qui a maintenant survécu sans changement pendant plus de 60 années.

La pétition de départ, a réclamé l’identification de la race sous son nom traditionnel, cette désignation était considérée pour certains comme la plus approprié pour la race. Ceci fut  refusé, du moins en partie, en raison de l’opposition du club de Bull Terrier américain. C’est intéressant de noter que cette restriction du blanc, qui pourtant est dans le standard ne faisait pas partie du standard original soumis par Mr BRANDON à l’AKC. En ce temps là,  Captain Will Judy, qui publia le magazine “ DOG WORLD“ était un dur supporter de la race, et propose le nom de “ YANKEE TERRIER“.


Bien qu’utilisé dans “DOG WORLD“, pendant un moment, “YANKEE TERRIER“ ne pouvait être acceptable de part la majorité des puristes.


 

La reconnaissance par le Kennel Club Anglais en 1935 de staffordshire terrier marqua une étape importante dans la reconnaissance de la race. Dès le départ , il fut convenu que le staffordshire terrier et le staffordshire bull terrier devaient être considérer comme deux races distinctes , notamment à cause du fait des différences physiques importantes entre les races anglaises et américaines . Entre les années 60 à 80, une forte évolution des ces dernières fut constaté, aux travers de nombreux mariages, et totalement indépendant en Angleterre et aux USA. Les noms de race semblable causeraient par la suite d’éventuelles confusions , donc l’étape finale de cette longue évolution de la dénomination eut lieu dans les années ’70 quand l’AKC reconnu comme dénomination définitive le nom de “ AMERICAN STAFFORDSHIRE TERRIER“ , quand au Staffordshire bull terrier , il fut finalement identifié en 1935 , ce fut un long chemin pour l’identification de l’Amstaff , qui induit beaucoup de débutant dans l’erreur ( car ce fut , le bull and terrier , le pit bull , pit bull terrier , APBT , american bull terrier , Yankee terrier , pitbull terrier et finalement AST ) et donc à une époque grands nombres de personnes furent déstabilisés par ces diverses appellations , et ne savait plus qui était quoi.

On peut ajouter à cette histoire assez complexe le fait que beaucoup d’éleveurs d’APBT n’ont pas voulu inscrire leurs chiens à l’AKC. Cette décision fut prise pour de multiples raisons, dont celles que l’APBT  ne pouvait faire le beau sur un ring d’exposition. Cependant grands nombres d’éleveurs firent le choix d’enregistrer leurs chiens aux deux registres (AKC et UKC), ce qui est encore monnaie courante de nos jours.